Journées orpaillage

Chercher et trouver de l’or dans l’Odet

Chercher (et trouver !) de l’or en Bretagne, pourquoi pas ? L’association propose trois journées d’orpaillage à l’automne en 2019 sur le cours supérieur de l’Odet à Trégourez.

L’or est sans doute l’un des premiers métaux que les hommes aient recherché pour son éclat et exploité pour ses remarquables propriétés physiques et chimiques. Il n’est donc pas rare d’en trouver en Bretagne mais l’enjeu, c’est d’en trouver en concentration. Ainsi, il n’y a pas si longtemps encore, un gisement d’or et d’arsenic était exploité à

. À l’origine, le massif armoricain, était haut de 4.463 m et truffé de filons métallifères et aurifères. Pour prospecter, il faut faire le chemin inverse de l’érosion...

Si elle a cessé d’être depuis des siècles une activité économique en Bretagne, l’orpaillage reste un loisir original que vous pouvez pratiquer à l’arrière saison. Le stage proposé par

permet, non seulement de découvrir des techniques ancestrales, mais de jeter un nouveau regard sur la rivière et de vivre la nature autrement. Il est encadré par Malo Kervern, orpailleur, et Youenn Daniel, animateur nature breveté, qui veillent durant son déroulement au respect du milieu aquatique..

Le respect du site

Respect de l’environnement, des usages et des propriétés, remise en état du site : les deux compères ne négligent rien dans leur approche. Une présentation générale des minéraux précèdera la préparation du site sur l’Odet (commune de Tregourez). Place ensuite à l’initiation à la technique de l’orpaillage (extraction par lavage des paillettes d’or dans les alluvions de la rivière).

Tout l’art consiste à bien faire tourner la batée pour permettre le débourbage avec de l’eau et faire descendre les minéraux les plus lourds au fond. Les couches successives s’éliminent pour dévoiler, en principe, l’élément le plus lourd : l’or. Les plus rapides ne mettront pas un quart d’heure à nettoyer leur batée et, ô miracle, il y a bien de l’or. Quelques paillettes, précautionneusement récupérées dans un tube à essai. Pas de quoi faire fortune, mais suffisamment pour donner le sourire aux prospecteurs du jour qui repartent avec ce souvenir dans une petite éprouvette...

Pour adultes et enfants à partir de 10 ans. Maximum 20 personnes. Le matériel de prospection (pelles, batées, pans, tamis, bacs, loupes fines) est fourni, mais il faut prévoir une tenue de campagne, des bottes ou des chaussures pour travailler dans l’eau. De 9 h 30 à 17 h. Trégourez. Apporter pique-nique.

Dates 2019.

Samedi 28 septembre Samedi 5 et 12 octobre

Réservation

Demande de renseignements

Portrait : Malo Kervern, orpailleur