Baleadeg war an uhel

Rando des sommets : le Tuchenn Gador
BOTMEUR * 14 h * 5 km *

Entre landes et crêtes, cette rando conduit des sources de l’Elorn à l’austère Tuchenn Gador, sommet historique de la Bretagne qui domine le lac de Brennilis.

5 km. Bonnes chaussures indispensables. Rendez-vous à 14 h à l’ancienne école de Botmeur. Durée : env. 3 h. Tarif : 8 € - (7-14 ans) : 6 €.

Dates 2017. Dimanche 19 février • Dimanche 12 mars Dimanche 2 avril • Dimanche 7 mai (Annulée). Réservation



Des moments inoubliables sur le toit de la Bretagne

Les monts d’Arrée présentent, malgré leur faible altitude un véritable décor de montagne avec des sommets rudes couverts d’une végétation sèche, avec des crêtes étirées et de jolis vallons.

La région impressionne par l’étendue des panoramas et la diversité de ses paysages : crêtes rocheuses, tourbières, bocage, rivières et lacs (Brennilis et Le Drennec). On y trouve le plus vaste ensemble de landes atlantiques de France qui couvrent plus de 10.000 hectares.

Cette sortie, guidée par un animateur nature, vous conduit sur l’arête ouest du massif au-dessus du lac de Brennilis et du Yeun-Elez, espace de marais et de tourbières, haut-lieu du légendaire breton. Le circuit choisi, si près du ciel, dégage des vues impressionnantes sur sur la rade de Brest, la chaîne de montagnes noires, les clochers de Saint-Pol-de-Léon et même la Manche.

Le mont Kronon

Vous découvrirez, de près ou d’un peu plus loin, les plus hauts sommets de Bretagne : le Roc’h Trévézel, le Roc’h Trédudon et les deux points culminants du massif, donc de Bretagne, sont le Tuchenn Gador (Botmeur) et le Roc’h Ruz (Plounéour-Ménez) avec tous deux 385 m avec un petit avantage de 10 cm pour ce dernier... Et ce, sans jamais perdre de vue la chapelle Saint-Michel construite en 1672 sur le mythique mont Kronon.

Réserve d’eau du Finistère, c’est le berceau de nombreux fleuves côtiers : l’Aulne, l’Elorn, la Penzé, le Queffleuth, le Douron... Les Monts d’Arrée sont inclus dans le périmètre du Parc naturel régional d’Armorique.

Ajoutons au tableau le ciel des Monts d’Arrée, sans cesse changeant : immense les jours de grand soleil, intense dans ses nuées aux couches cumulées, impressionnant quand le vent y sculpte les nuages, mystérieusement présent lorsque la brume baigne les pentes alentour.

.

Les autres sorties naturalistes