Rando Loup-garou
BOTMEUR * 3 km * A partir de 6 ans

Randonnée exceptionnelle à l’occasion des animations d’Halloween. Malfaisant pour les uns, amusant pour les autres, fascinant pour tous, le loup fait partie de l’Histoire et de l’imaginaire. Mais alors que dire du loup-garou ?

3 km. Départ à 14 h 30 de l’ancienne école de Botmeur. Gâteaux et boissons au retour. Contes à couvert en cas d’intempéries. Durée rando : env . 2 h. Enfants à partir de 6 ans. Tarif : 8 € - 7 € à partir de 5 personnes.

Dates 2019. Mercredi 23 octobre et lundi 28 octobre

Réserver



La "véritable" histoire du loup-garou

Méconnu et craint, le loup a pendant longtemps terrorisé nos ancêtres médiévaux. Quand ce loup devenait un homme loup, baptisé loup-garou, l’effroi redoublait. Des légendes concernant des hommes qui se transforment en loups sont connues dès l’Antiquité.

Le terme même de « lycanthropie » vient du roi grec Lycaon – souverain d’Arcadie – transformé par Zeus en loup pour avoir osé servir de la chair humaine lors d’un banquet.

Un animal fait homme

Le mythe du loup-garou est ancien et commun à de nombreux peuples. Dès le Ve siècle avant notre ère, Hérodote relate que les Grecs qui s’établirent sur les bords de la mer Noire considéraient les habitants de ces contrées comme « des magiciens capables de se métamorphoser en loups ».

La rigueur des hivers à la fin du Moyen Âge, la crainte du loup (encore très présent dans les forêts d’Europe aux XVe et XVIe siècles) peuvent expliquer l’ »épidémie » de loups-garous qui se produit à cette époque et qui transforme le mythe en superstition religieuse. Ils expliquent aussi l’apparition des philtres, onguents magiques et autres pactes avec le Diable qui accompagnent la légende.

Cela dit, la conviction qu’un homme peut se métamorphoser en un animal prédateur n’est pas propre au monde occidental, loin s’en faut ! Citons entre autres l’homme-tigre, l’homme-léopard ou l’homme-crocodile, qui jouent un rôle analogue dans les légendes indiennes et africaines. Dans la mythologie scandinave, pour chasser, des êtres humains prenaient l’aspect d’un ours. L’origine du mythe vient d’ailleurs peut-être de la mythologie nordique, avec ses dieux, qui se métamorphosent en ours ou en loup.

Force et férocité

La transformation en elle même peut avoir différentes causes, comme la morsure d’un loup ou d’un autre lycanthrope, une malédiction ou un rituel volontaire. Elle se déclenche généralement durant la nuit et à chaque pleine lune, condamnant le lycanthrope à errer sous forme de loup en hurlant jusqu’au matin.

Les lycanthropes sont majoritairement décrits comme des hommes-loups maléfiques possédant les capacités du loup et de l’humain, une force colossale, ainsi qu’une grande férocité puisqu’ils sont capables de tuer de nombreuses personnes en une seule nuit ; ce dont ils ne se rappellent généralement plus après avoir repris forme humaine.

La transformation physique d’hommes en loups étant – hormis les problèmes de différence génétique, le recours à la chirurgie ou l’utilisation de déguisements – totalement impossible, il y a peu de raisons de croire que ces créatures aient existé réellement telles qu’elles sont décrites. Cependant, le peuple y a cru pendant longtemps, et continue parfois à y croire (ou à regarder des films stupides exploitant sans fin le concept).

Aujourd’hui, la lycanthropie n’est scientifiquement reconnue que comme un symptôme de maladie mentale : on parle alors de lycanthropie clinique (le patient se croit transformé en loup).

Article issu du site Omnilogie véritable vivier de connaissance et d’anecdotes plaisantes.



Les autres randos pour enfants

Randonnée des lutins Ronde des korrigans * Ribambelle et ritournelles * Sortie Jeunes explorateurs * Randonnée à Pas de Loup *